Le Monde de Lola

Posts Tagged ‘agar-agar

Suite au commentaire de ma chère amie la Roulotte, je vous annonce dès demain la publication d'une recette light. Je suis une incorrigible gourmande mais je sais aussi faire de petits plats légers, le souci c'est que mes petits plats légers sont plutôt cuisine nouvelle et que l'homme n'en est pas un grand fan. L'incorporation fréquente d'agar-agar à mes plats provoque des émeutes à la maison, le quinoa des révolutions, quand aux légumes, je ne vous raconte pas… Difficile de faire diététique dans ces cas là sans aller droit au divorce… Donc comme j'ai choisi mon mari, mes recettes ne sont ni diététiques, ni équilibrées, mais avec son estomac bien lesté mon homme est heureux alors moi aussi. Bonne nuit à tous.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Comme ma journée ne va pas être extraordinaire, je vais en partager le programme avec vous afin de me faire courage pour accomplir toutes mes tâches.
Je vais enclencher par le rangement de la cuisine, vaisselle, nettoyage de la caisse des chats, lavage des gamelles et serpillérage minutieux du sol. Ensuite je vais préparer le repas du soir car j'ai ma copine prof d'anglais qui vient diner, panacotta du berger, pizza, marbré au thé matcha et aspic de granny smith au thé matcha et à l'agar-agar.
Mise en marche du lave-linge puis je vais partir à l'école pour finir de ranger mon b*****.
Repas, petite pause méritée, puis rangement du salon, car je vous explique la raison de tout ce ménage et de tout ce rangement minutieux. Ce soir, ma copine prof d'anglais qui vient diner et m'amène son cocker Mocha, âgé d'un an et demi à garder pour 10 jours. Je vous explique le topo, Mocha est un joyeux chenapan, et pour lui tout est fait pour jouer!!! Attention Lola, avec toutes tes affaires qui trainent… Le dit Mocha voue une passion toute particuliète à tout ce qui est kleenex, sopalin et serviettes en papier qui sont pour lui un festin de choix qu'il déchiquette soigneusement avant de les engloutir consciensieusement et d'être malade!!!
Donc je garde ce joyeux drille pendant 10 jours, mais ça veut dire aussi, 10 jours de tendres calins par un cocker qui m'adore et qui va se rouler avec moi dans le lit et selaisser embrasser les douces babounes!!! (Pour info, Naomie, MON PROPRE COCKER A MOI, m'a reniée au profit de mon mari et ne me regarde presque plus depuis que l'homme est arrivé dans notre vie). J'en suis réduite à emprunter les cockers des copines!!!

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Pour la recette cliquez ici.

Cette photo n’est pas de moi, je ne sais pas où elle a été prise, (si elle a un copyright, ayez la gentillesse de me le signaler, je la retirerais), elle m’a été envoyée par ma copine Tagada à qui je fais un petit clin d’oeil!!!

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Qui est en photo avec Lola?

Et bien c'est Cléa, auteur du merveilleux livre, "L'agar-agar, le secret minceur des japonaises".
En effet, hier j'étais à la conférence qu'elle a donnée à la FNAC de Nice suivie d'une séance de dédicaces.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Dimanche midi comme je suis une sainte fille j'ai invité la reine-mère a déjeuner. Comme vous le savez j'avais enfin reçu le merveilleux livre de Cléa  sur l'agar-agar (après un mois d'attente) et bien entendu j'avais envie de tester une nouvelle recette. Comme j'avais en magasin (mon big frigo) du fromage de chèvre, des courgettes, des tomates, des kiwiw et du basilic, j'ai décidé de faire des verrines. Ca a donné ça:

 

Pour 4 verrines, il vous faut :
– 3 courgettes
– 200 grammes de chèvre frais
– du basilic
– 4 grammes d'agar
– 37,5 cl de crème fraiche liquide
– sel
– mélange 5 baies
– 8 biscuits apérififs, style mini-flûtes au sésame (PICARD)

1/ Coupez les courgettes en rondelles (sans les éplucher) et faites les cuire à la vapeur. Quand elles sont cuites, mixez les avec 12,5 cl de crème fraîche liquide et le basilic, salez, poivrez (enfin mettez les 5 baies) remettez dans la casserole, quand ça bout ajouttez 2 grammes d'agar et laissez cure 1 minute 30. Disposez dans le fond des verrines et laissez refroidir.
2/ Quand vous voyez que le mélange commence à prendre, écrasez grossièrement le chèvre frais, mettez le reste de la crème fraîche à chauffer, ajouttez y le fromage le sel et les 5 baies et tournez jusqu'à ce que le fromage et la crème soient mélangés et aient une consistance crémeuse, dès l'ébullition ajoutez les 2 grammes d'agar, laissez cuire une 1 minute 30 et mettez dans les verrines sur la couche de courgette. Quand c'est froid mettez au réfrigérateur.
3/Au moment de servir, épluchez et épépinez 2 tomates, épluchez 2 kiwis, taillez le tout en petits dés, salez, poivrez mettez de l'huile et du vinaigre (en l'ocurrence j'ai mis du vinaigre de miel et de l'huile d'olive), mélangez bien et mettez sur les verrines et servez.

J'ai préparé les verrines la veille et j'ai ajouté le méli-mélo de tomates kiwis et les mini flutes à la dernière minute.

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Pour son anniversaire l’ado voulait un gâteau aux fruits rouges et moi depuis quelques temps je lorgnais à Casino les biscuits roses de Reims avec les quels j’avais bien envie de tenter quelque chose, donc voilà ce qu’il en ressort :

Pour 8 personnes gourmandes, il vous faut :
Pour le biscuit :
– 3 œufs
– 75 grammes de sucre
– 75 grammes de farine blanche
Pour la garniture :
– 750 grammes de fraises
– 50 cl de crème fraîche liquide
– 250 grammes de mascarpone
– 100 grammes de sucre
– 100 grammes de sucre glace
– 5 grammes d’agar-agar
– 15 biscuits roses de Reims
– des fraises Tagada

Pour le biscuit (je ne me sentais pas de me lancer dans la confection d'une génoise), j’ai trouvé la recette chez Fofil Cuisine  qui fait elle aussi un fraisier mais traditionnel alors que le mien est une innovation que j'ai voulue un peu fantaisiste.

1/ Séparez les blancs des jaunes, fouettez vigoureusement les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez la farine tout en continuant à fouetter.
2/ Battez les blanc en neige, mélangez en deux cuillères à soupe avec la pâte de façon à l’assouplir puis mélangez le reste des blancs de manière homogène mais en faisant attention de ne pas casser les blancs.
3/ Beurrez et farinez un moule à manqué démontable, étalez la pâte à la spatule (il y en a à peu près 1 cm d’épaisseur) et faites cuire au four à 200 ° pendant 25 minutes.
4/ Démoulez le biscuit et laissez le refroidir sur une grille.

Pour la garniture, j’ai fait au gré de mon inspiration.

1/ Découpez un rond de carton à gâteau (ma voisine patissière m'en a donné un doré) et mettez le au fond du moule à manqué, mettez du papier sulfurisé tout autour et posez le biscuit sur le carton.
2/ Passez 500 grammes de fraises au mixeur puis au chinois afin d’enlever toutes les petites graines.
3/ Faites chauffer le coulis, ajoutez y les 100 grammes de sucre et dès que le mélange bout ajoutez-y l’agar, laissez cuire 1 minute 30 et réservez dans un saladier à part et laissez refroidir.
4/ Coupez le reste des fraises en deux et mettez les contre le bord du moule.
5/ Coupez en petits morceaux les biscuits roses et réservez.
6/ Battez la crème fraîche en chantilly avec les 100 grammes de sucre glace. Vous aurez au préalablement mis le bol du robot ainsi que la crème au congélateur.
7/ Battez le mascarpone et ajoutez y le coulis de fraises puis mélangez la préparation à la chantilly.
8/ Remplir la moitié du moule à manqué avec cette préparation, ajoutez les biscuits roses puis le reste de la préparation.
9/ Mettez au réfrigérateur jusqu’au lendemain, démoulez précautionneusement et décorez avec les fraises tagada.

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami


Mon calendrier

juillet 2020
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 11 autres abonnés

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :