Le Monde de Lola

Posts Tagged ‘riz

Je voulais laisser à l’ado le plaisir de montrer sa bento box garnie. Maintenant je vais vous conter l’histoire du riz car quand même ce n’est pas triste…

Tout d’abord il vous faut du riz rond, japonais de préférence…

Alors vous commencez par mettre votre riz dans une passoire et vous le lavez à grande eau… Ensuite vous le laissez tremper dans de l’eau pendant une heure…

Puis vous le laissez égoutter dans une passoire pendant 15 minutes…

Puis vous le faites cuire dans une casserole pendant 18 minutes…

Puis vous couvrez votre casserole avec un couvercle et vous l’entourez d’un torchon pendant 15 minutes…

Puis vous étalez le riz dans un grand plat avec une cuillère en bois (japonaise de préférence), surtout pas d’instrument métallique…

Dans une petite casserole,  faites chauffer du sucre, du sel, du vinaigre de riz et du mirin jusqu’à dissolution complète du sucre et du sel…

Arrosez votre riz de ce mélange et avec votre cuillère en bois mélangez le tout de façon à ce que le riz ne soit pas écrasé…

Laissez refroidir le fameux riz…

 

Là, vous vous dites, tout ça pour du riz blanc… Non ce n’est pas n’importe quel riz… Bon chacun sait que moi je suis ultra fan du riz, que je le mange même blanc sans rien, mais là je vous assure que c’est un régal des papilles gustatives… Bon vous avez pris patience, regardé 2 épisodes de Las Vegas pur que votre riz soit froid ? Alors c’est bon, on peut y aller, on va rouler les makis…

Normalement, pour bien rouler les makis il faut une natte en bambou, je n’en ai pas et j’ai roulé mes makis sans problème… Je me suis mise sur une planche en verre pour procéder à l’opération.

Alors on pose sa feuille d’algue nori, on l’humecte légèrement sur toute sa surface, on étale le riz (en rectangle, mais pas sur toute la superficie de la feuille de nori), au milieu du riz on garnit, moi hier c’était saumon fumé et wasabi, on replie de façon à ce que la garniture soit en plein milieu, on roule et on garde au frais… Au moment de servir on coupe en morceaux de 2 cm environ avec un couteau japonais bien sûr… On sert avec du soja Kikkoman (japonais), du wasabi et du gingembre au vinaigre…

Pour les onigri, rien de plus simple, on roule les boulettes et si on veut dedans on y met un morceau de saumon au autre. Normalement on fait une bande de nori pour mettre autour des onigri, j’ai préféré faire des petits cœurs avec une perforatrice à scrapbooking…

 

Voilà c’est tout, rien de bien compliqué, c’est juste un peu long… Vous trouverez les quantités nécessaire à la préparation de boulettes et le mode de cuisson raconté de façon très zen chez Garance.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Parceque depuis la rentrée scolaire j’ai découvert le quotidien des intolérants au gluten (il y a une petite fille dans la classe de maternelle où je fais éveil à la foi) et comme de temps en temps j’organise un goûter avec mes “petits”, j’ai commencé avec l’aide de Suiksuik à élaborer des recettes de cuisine sans gluten. Ce gâteau est un compromis de cheese-cake et de gâteau Saint-Amour que j’achète quelques fois au supermarché.

Pour un énorme gâteau pour plein de gourmands, il vous faut :
– 1 kg de fromage blanc (moi je l’ai pris à 20% de matière grasse, on peut prendre moins)
– 4 oeufs
– 4 pommes (au choix, moi j’utilise des pink ladys ou des royales gala)
– 400 gr de sucre (avec de la cassonade, ou un mélange vergeoise et cassonade, c’est top)
– 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
– 200 gr de farine de riz

1/ Mettez le fromage blanc dans un chinois et laissez le s’égoutter au moins deux heures.
2/ Mettez dans le bol du batteur, le fromage blanc, les oeufs, le sucre, la farine et le bicarbonate et battez le tout vigoureusement.
3/ Pelez les pommes et coupez les en petits dés, ajoutez les au mélange.
4/ Beurrez et farinez le moule, versez-y la préparation.
5/ Faites cuire environ 1 heure 15 à four 180°.

Dégustez quand le gâteau et froid.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Hier je suis allée à mon épicerie asiatique préférée, tenue par une dame charmante avec qui bien entendu je discute cuisine… Hier nous avons parlé restaurant, je lui cite mon restaurant vietnamien préféré à Nice et elle me dit que c’est son cousin… Du coup elle m’a donné la recette du poulet à la citronnelle!!! Trop contente la Lola. Je suis en pleine période asiatique, Inoule, tu as raison quand tu dis que tu cuisines par périodes, depuis que tu l’as dit je me suis rendu compte que je faisais pareil… Enfin je me suis renseigné, elle a le “matériel” pour faire les sushis (dont je suis totalement addict), je crois que je vais me lancer…

Pour 2 personnes, il faut :
– 3 escalopes de poulet
– 2 oignons
– nuoc man
– sauce soja
– citronnelle (le quart d’un paquet surgelé)

1/ Emincez les oignons en fines lamelles, coupez les escalopes en dés.
2/ Dans une poêle, avec un peu d’huile faites revenir les oignons puis ajoutez les dés de poulet et faites bien dorer.
2/ Ajoutez le nuoc-man (environ 2 cuillères à soupe), la sauce soja (4 cuillères à soupe), la citronnelle et un verre d’eau.
3/ Laissez cuire vingt minutes en remuant fréquemment.

J’ai servi ce plat accompagné de nouilles chinoises car mon homme n’est pas trop riz et que j’en avais fait il y a 2 jours avec du roulé de dinde en sauce tomate.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami


Mon calendrier

novembre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 11 autres abonnés

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :